• Marie Robert

Ceci est grand comme l’infini.



Ceci est grand comme l’infini. L’autre jour, j’ai lu dans le Courrier International un article qui m’a beaucoup ému. L’histoire est celle d’une adolescente gravement atteinte d’un cancer, contre lequel elle se bat depuis plusieurs années. Ces jours-ci, son combat touche à sa fin, et le cancer semble sur le point de l’emporter. Mais malgré la souffrance, lorsque la maladie le lui permet, la jeune fille prépare une sorte de journal intime dont les dates s’étendent loin dans le futur, dont les paroles s’étirent vers les semaines de l’année à venir, alors qu’elle ne les verra sans doute pas elle-même. Si elle rédige ce journal, c’est dans une perspective bien précise : il s’agit d’un cadeau pour sa meilleure amie, qui veut entreprendre un long voyage après le lycée. La jeune fille malade ne visitera sans doute jamais les villes et les paysages que son amie va découvrir, et même si cela l'emplie d’une rage impuissante à l’égard de la maladie et du destin, elle continue coûte que coûte à préparer ce journal. Elle le remplit de dessins, fait commencer chaque mois par une page spéciale, et invente des questionnaires qui aideront son amie à réfléchir sur ce qu’elle vit. Elle donne vie au funeste et fait perpétuer le lien au-delà de la mort. Evidemment, j’ai été bouleversée par ce récit. Mais peut-être plus encore par l’idée qu’il existe quelque part, la possibilité d’une pareille union, une capacité à faire perdurer les choses, les relations, les dialogues, au-delà de toutes les séparations. Et peut-être est-ce ici que se dévoile une nouvelle question : qu’est-ce que nous voulons faire durer au-delà du temps ? Quelles amitiés bien sûr, mais aussi, quels amours, quelles idées, quelles convictions ? Quelles sont ces passerelles que nous voulons ériger entre le passé et l’avenir ? Que voulons-nous transmettre ? L’instant présent est fondamental, précieux, indispensable. Mais se projeter dans le futur, est aussi une manière d’interroger notre aujourd’hui, de faire de nos actions des gestes orientés vers des possibles qui nous porterons vers l’infini du temps. Je nous souhaite des amitiés à la vie en dépit de la mort. #Bonjour

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout