• Marie Robert

Ceci est de l’archéologie.


Ceci est de l’archéologie. Ces derniers jours, j’écoute une série de podcasts extraits de l’émission « Les pieds sur terre ». Durant 7 épisodes Sophie Simonot interroge un couple, Manue et Karim, qu’elle suivit pendant un peu plus de 20 ans, du jour de leur mariage jusqu’à leur séparation, assistant à la curieuse valse des ressentiments, des médiations, des non-dits, des espérances déçues, et des désirs tus. Au cœur de ce portrait, bien au-delà du voyeurisme, se joue une saisissante réflexion sur le couple. Et pour l’illustrer, il y a cette phrase, qu’on entend toujours dans le générique, et qui éclaire si bien l’ensemble de nos vies : « C’est bizarre comme les choses arrivent ». En l’entendant, je me dis qu’une bonne part de mon travail se résume à cette compréhension là. Comment se fait-il que les choses soient comme elles sont ? Comment en est-on arrivé là ? Qu’il s’agisse de la nature, de la société, de notre corps, de nos angoisses, de nos familles, de nos pensées, et bien sûr, de nos couples, actuels ou passés. Qu’est-ce qui était déjà-là quand on s’est rencontré ? Quelles tensions avons-nous éludées en pensant avancer ? Quelles graines ont été plantées ? Quels silences sont devenus des cris au fil des années ? Quel compromis n’avons-nous pas digéré ? La généalogie de nos réussites et de nos fêlures, nous forcent à considérer nos gestes et nos paroles, à leur donner une perspective. Ce que nous faisons maintenant nous engage pour des années entières. C’est vertigineux de l’écrire, pourtant, il n’est pas question de culpabilité, l’enjeu est plutôt de nous remettre au cœur de nos décisions, de donner de l’amplitude à nos actes, de nous replacer dans le temps et l’espace, pour nous éviter de nous réveiller un matin dans une relation toxique. Comprendre comment les choses arrivent, c’est réinstaurer de la liberté dans les rouages même les plus serrés. Je crois que l’amour mérite de ne pas être relégué. Je vous souhaite une journée de compréhension. #Bonjour#Matin / Crédit : @ktsilvester

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.