Conférences et accompagnement des entreprises 
 
Marie Robert propose toute l'année des conférences sur-mesure à des entreprises, des associations et des marques.
En visioconférence ou en présentiel, elle vous accompagne sur une notion philosophique ou une thématique que vous souhaitez aborder (le collectif, le sens, le travail...) ou sur des missions particulières (définition de votre raison-d'être, réflexions autour de votre politique RSE, situation de crise...).  
Marie intervient toute l'année, selon ses disponibilités. Pour en savoir plus écrivez-nous par mail à l'adresse philosophyissexyzoom@gmail.com en précisant les informations suivantes : lieu et propositions de dates, format de l'intervention et thématiques souhaitées.

Retrouvez juste en-dessous, quelques unes de ses interventions précédentes : 

carrière.JPG

Ceci est la certitude que la philo peut se faufiler partout.

J’ai été invitée à réfléchir à la notion de carrière par le Ministère de la transition écologique et solidaire. Nous sommes revenus sur l’histoire du travail et sur les injonctions paradoxales qui nous forcent aujourd’hui à être heureux à tout prix alors même que les contraintes se multiplient. Pourquoi, pour quoi, pour qui travaillons nous ? De quoi la « réussite » est-elle le nom ?
Comment faire coïncider quête de sens et cadre professionnel ? Comment trouver de la cohérence dans nos expériences et être auteur de sa propre vie ? Les réponses ne peuvent se dessiner qu’au fil de notre vécu, qu’en se laissant le temps d’écouter nos résonances intérieures, qu’en ayant le luxe de s’éloigner de la nécessité du quotidien. Trouver le « sens » de son travail, ce n’est pas se soumettre à un bonheur illusoire, c’est s’ouvrir à ses ressentis, c’est mettre en récit ses succès autant que ses souffrances.

Ceci est ma plus grande source d’inspiration.

 

Comment le dire sans niaiserie ou fausse humilité ? Comment parvenir à exprimer que je trouve ça réellement prodigieux et qu’il est impossible de s’y habituer ? Chaque conférence, chaque rencontre, chaque salon, chaque commentaire est l’occasion pour moi d’ouvrir un nouvel espace de pensée, comme si on plaçait mon esprit dans des territoires inconnus, et qu’il devait sans cesse réapprendre une langue. Me confronter, m’ajuster, revenir en arrière, m’enflammer, mettre en perspective, me tromper, m’avouer sans réponse ou changer de direction...etc. Qu’importe le mouvement, ce qui demeure, c’est que je me sens toujours soumise à l’inédit, nourrie par la rencontre avec l’Autre. Mon nom s’affiche en un peu trop gros sur la scène, mais la pratique philosophique est indéniablement collective. Elle est la démonstration de ce trésor qu’est l’altérité. C’est parce que l’Autre n’a rien à voir avec nous, qu’il est passionnant, et au fond, qu’il donne un sens à notre propre vie. Comme l’exprime Levinas : « Je est un Autre », c’est-à-dire que si nous étions seul, nous gagnerions certes en tranquillité, mais nous n’aurions pas l’opportunité d’évoluer, de réfléchir, de nous dépasser. Un grand merci à @stephoffmann de m’avoir accueilli hier et de m’avoir questionné avec tant d’élégance, et merci aux habitants de la Baule qui, à travers leurs remarques, m’ont permis de me sentir en ébullition. Je est un Nous.

Conférence.JPG
logo-alogia-groupe.png

Ceci n'est pas une honte.

 

Depuis 1900, nous avons gagné trente ans d’espérance de vie, c’est-à-dire, la totalité d'une existence au XVIIe siècle.

Cette incroyable enveloppe de temps supplémentaire à tout bouleversé. Notre vie professionnelle, amoureuse, familiale, notre rapport aux autres, au monde, à la maladie et le sens même de notre destin. Mais que faire de ce cadeau ambigu ? S'agit-il de vivre plus longtemps ou plus intensément ? Comment jouir de sa longévité dans une société obsédée par le rajeunissement ? J'ai récemment eu la chance de travailler sur ce questionnement crucial lors de ma récente intervention auprès d'ALOGIA GROUPE, une entreprise française spécialiste des solutions de prévention santé dans l’habitat.

18 millions de français ont plus de 60 ans aujourd'hui, je suis donc particulièrement heureuse que les entreprises dégagent un espace de réflexion et cherchent à interroger l’âge autrement qu’à travers le prisme de la crainte, du tabou ou de l’infantilisation. Il est urgent de changer notre regard, peut-être d’ailleurs est-ce la seule ambition de ces trente années de vie en supplémentaire : apprendre à jouir avec tendresse de cette étonnante longévité.

Merci à Helène Saint Loubert et à ALOGIA GROUPE pour votre confiance.

Ceci est un muscle à travailler.

 

Les neurologues, les psychologues, les pédagogues, les sociologues et tout ce que notre société contient de professions se terminant par « gues », s’accordent pour le dire : la formation continue est une manière, non seulement d’entretenir nos neurones et de garantir leur vivacité, mais aussi un habile tremplin pour lutter contre la lassitude, l’ennui, et la frustration, si répandus ces derniers temps. Il est donc urgent d’apprendre, ou plutôt de réapprendre et de mobiliser notre système cognitif passablement éreinté.

Les initiatives sont nombreuses et redonnent de l’espoir, car plus on pense, plus on nourrit sa créativité, et donc plus nous devenons aptes à inventer un mode de vie qui nous convient. Mais surtout, les projets n’ont pas grand-chose à voir avec un tableau noir, et sont donc très motivants.

Dernier né de la start-up, My Little Paris, Traverses s’engage à faire travailler le « muscle de la créativité ». Chaque mois, un thème est décortiqué sous plusieurs modalités : masterclass, atelier créatif, rituels, sessions d’exos, …etc, les propositions sont foisonnantes et toujours proposées sur Zoom, en direct ou en replay. J’ai eu la chance d’intervenir à l’une des sessions sur l’engagement, et j’ai autant été bluffée par l’exigence attendue concernant le contenu, que par l’ambiance joyeuse et interactive. Un bonheur !

1523001966285.png

Ceci est un de mes sujets favoris.

 

Très heureuse d'avoir pu intervenir durant le séminaire Obea sur la question de l'apprentissage ! Comment apprendre et pourquoi ? De Descartes aux neurosciences, en passant par John Locke et Aristote, c'est une joie de partager mes connaissances face à un public si investi.

Mais également :